Créée le, 19/06/2015

 Mise à jour le, 02/09/2016

Visiteurs N°  




Accueil
Nouveau Blog Nouveautés Moteur de Recherche Votre Espace Membre Vos Signets et Vos Jeux Préférés Page de Bienvenue Statique Site en Français Site en Anglais
Sommaires
Électronique Fondamentale Technologie Fondamentale Testez vos Connaissances Électronique Théorique Digitale Électronique Pratique Digitale Lexique Électronique Numérique Data book TTL Data book CMOS Dépannage TVC Mathématique
Micro-ordinateurs
Théorique des Micro-ordinateurs Testez vos Connaissances Pratique des Micro-ordinateurs Glossaires sur les Ordinateurs
Physique
La lumière Champ d'action Rayonnement Électromagnétique
Technologies
Classification des Résistances Identification des Résistances Classification des Condensateurs Identification des Condensateurs
Formulaires Mathématiques
Géométrie Physique 1. - Électronique 1. 2. - Électronique 1. 3. - Électrotechnique 1. 4. - Électromagnétisme
Accès à tous nos Produits
E. T. F. - Tome I - 257 Pages E. T. F. - Tome II - 451 Pages E. T. F. - Tome III - 611 Pages E. T. D. - Tome I - 610 Pages N. B. M. - Tome I - 201 Pages E. T. M. - Tome I - 554 Pages Business à Domicile Ouvrages 34 pages gratuits Nos E-books Logiciel Géométrie Logiciel Composants Électroniques
Aperçu de tous nos Produits
E. T. F. - Tome I - 257 Pages E. T. F. - Tome II - 451 Pages E. T. F. - Tome III - 611 Pages E. T. D. - Tome I - 610 Pages E. T. M. - Tome I - 554 Pages Logiciel Géométrie Logiciel Composants Électroniques
Nos Leçons aux Formats PDF
Électronique Fondamentale Technologie Fondamentale Électronique Théorique Digitale Électronique Pratique Digitale Théorique des Micro-ordinateurs Mathématiques
Informatique
Dépannage Win98 et WinXP et autres Dépannage PC Glossaire HTML et Programmes JavaScript (en cours de travaux) PHP et Programmes Création de plusieurs Sites
Forums
Nouveau Forum Électronique Forum Électronique et Infos Forum Électronique et Poésie
Divers et autres
Formulaire des pages perso News XML Statistiques CountUs Éditeur JavaScript Nos Partenaires avec nos Liens Utiles Gestionnaire de Partenariat Nos Partenaires MyCircle Sondages 1er Livre d'Or 2ème Livre d'Or 3ème livre d'Or Déposez vos Annonces Annuaire Sites Agenda des Événements Album Photos

Signets :

QQ

RR

SS

TT

UU

VV

WW

XX

YY

ZZ

   Bas de page



Glossaire de Q à Z "3ème Partie" :


HAUT DE PAGE Q

QED : Programme utilisé pour corriger et modifier des tests.

QPL : Qualified Product List (liste de produits qualifiés) Liste de produits que les autorités militaires des USA choisissent pour leurs caractéristiques adaptées à des applications militaires.

QUAD : Quadruple Indique un groupe de quatre éléments ; par exemple, un quad-transceiver est un circuit qui contient quatre transceivers.

QUALIFICATIF : Terme (adjectif) utilisé pour donner un attribut à un nom. Sert à fournir une information supplémentaire ou à distinguer l'objet qui porte ce nom des autres ayant le même nom.

QUALIFIER : Qualificatif.

QUANTIFICATION : Opération qui consiste à Quantifier.

QUANTIFIER : Spécifier la valeur numérique d'une grandeur, après en avoir défini l'unité de mesure.

QUANTITÉ : Expression numérique d'une grandeur.

QUANTUM : Quantité élémentaire indivisible obtenue dans l'opération de quantification.

QUARTZ : Cristal piézo-électrique utilisé pour produire un signal périodique stable et précis dans les circuits d'horloge.

QUASI-INSTRUCTION : Pseudo-instruction.

QUERY : Demande de données, typique d'un système à temps partagé.

QUEUING THEORY : Théorie des files d'attente.

QUIESCENTE : Au repos. Circuit en attente d'opération.

QUINARY CODE : Code quinaire. Code Biquinaire.

QWERTY : Type de clavier traditionnel de télé imprimante. Les touches de la première ligne, sous celle des nombres, commencent par les six lettres Q, W, E, R, T, Y.


HAUT DE PAGE  R

R : Registre, Reset ou Requête (demande).

RADIATION HARDENING : Caractéristique d'un composant peu sensible aux radiations.

RADICE : Base d'un système de numération ; par exemple, "deux" est la base du système binaire, "seize" celle du système hexadécimal Résultat de l'extraction d'une racine.

RAFRAÎCHIR (DONNÉES, IMAGES) : Les mémoires dynamiques ne conservent les données stockées que quelques instants ; il est donc nécessaire d'effectuer une lecture / écriture de ces données à intervalles réguliers De même, l'image d'un écran vidéo doit être rafraîchie.

RANDOM : Aléatoire.

RANDOM ACCESS PROGRAMMING : Programmation à accès aléatoire.

RANDOM DISTRIBUTION : Distribution aléatoire.

RANDOM NOISE : Bruit aléatoire.

RANDOM NUMBER : Nombre aléatoire.

RANGE : Champ, intervalle Voir Champ.

RANGE CHECK : Contrôle de champ.

RANGEMENT PAR BULLES : Méthode de rangement qui consiste à former des couples d'éléments.

RANK : Méthode utilisée pour ordonner les éléments d'un ensemble dans une séquence croissante (du plus petit au plus grand) ou décroissante (du plus grand au plus petit).

RAPPORT SIGNAL / BRUIT : Rapport entre le signal, support de l'information et le bruit.

RAS : Raws Access Strobe (validation d'accès aux lignes). Signal utilisé dans les mémoires dynamiques pour réduire le nombre de broches.

RASTER : Méthode de balayage du tube de télévision à rayons cathodiques. Le rayon exécute sur l'écran une série de lignes. Le message est dessiné sur l'écran en commandant l'intensité du rayon de façon à avoir une plus ou moins grande luminosité.

RATE : Allure, taux de pourcentage, contribution, proportion, cours de change monétaire ... "Information rate" est la quantité d'informations transmises en une seconde "Error rate" est la proportion entre le nombre d'erreurs et la quantité totale d'informations reçues "Bit rate" est le rythme avec lequel les bits sont transmis sur une ligne de transmission.

RATIO : Rapport Rapport entre deux quantités.

RAW DATA : Données brutes.

RC : Symbole du produit Résistance x Capacité, appelé aussi constante de temps Symbole du circuit à résistance et capacité Symbole du réseau qui caractérise un type d'oscillateur.

RD : Received Data (donnée reçue). Utilisé dans le standard RS 232.

RDOS : Real time Disk Operating System (système d'exploitation orienté vers l'utilisation du disque en temps réel).

READ (TO) : Lire.

READ BACKWARD : Lecture en arrière.

READER : Lecteur.

READ OUT (TO) : Prélever une information contenue dans la mémoire d'un ordinateur et la visualiser sur un dispositif externe (par exemple, sur un écran).

READ OUT LINE : Ligne de l'écran vidéo sur laquelle sont présentées les informations envoyées par l'ordinateur.

READ PULSE : Impulsion de lecture.

READ / WRITE CYCLE : Cycle de lecture / écriture.

READ / WRITE MEMORY : Mémoire à lecture / écriture.

READ / WRITE SCATTER : Technique de traitement par laquelle un bloc de données est lu, divisé en blocs plus petits, traité puis recomposé pour l'écriture.

READY : Signalisation de la part d'un dispositif qu'il est prêt à transmettre, exécuter, recevoir ou imprimer des données ou programmes.

REALS (CORPS DES RÉELS) : Le corps des réels est l'ensemble des nombres entiers, relatifs, rationnels et irrationnels.

REAL TIME : Temps réel.

REAL TIME SATELLITE - COMPUTER :  Ordinateur Satellite en temps réel.

REARRANGE (TO) : Réajuster.

RECEIVE ONLY : Dispositif pouvant seulement recevoir des informations sans pouvoir en émettre.

RECHERCHE : Examen systématique d'un ensemble d'informations ou de données.

RECHERCHE BINAIRE : Méthode de recherche d'un élément dans un tableau en le divisant en deux successivement, jusqu'à ce que l'on trouve l'élément cherché.

RECHERCHE EN CHAÎNE : Méthode de recherche avec laquelle on passe d'une adresse à une autre jusqu'à trouver l'élément cherché.

RECHERCHE OPÉRATIONNELLE : Procédure qui utilise les méthodes analytiques pour résoudre des problèmes opérationnels ; par exemple, la programmation linéaire, la théorie des files d'attente, la théorie des probabilités, la méthode Monte Carlo, etc.

RECOGNITION : Identification.

RECONNAISSANCE : Synonyme d'identification.

RECORD : Bloc d'une ou plusieurs informations Liste d'informations imprimées ou prêtes à être imprimées Enregistrement.

RECORD (TO) : Enregistrer.

RECORD HEADER : Représente le contenu (sommaire) d'un groupe d'enregistrements.

RECORD HOME : Premier enregistrement d'une série d'enregistrements chaînés Voir Enregistrements Chaînés.

RECORD LABEL : Enregistrement d'un fichier, utilisé comme étiquette (label) pour identifier le contenu des fichiers auxquels il appartient.

RECORD LEADER : Record Header.

RECORD MARK : Caractère spécial, utilisé pour séparer deux enregistrements ou pour limiter la longueur d'un enregistrement.

RECOVERY (TO) : Rétablir.

RECUEIL (DES DONNÉES) : Opération de recherche, extraction d'informations stockées dans une banque de données ou une mémoire On dit aussi récupération des données.

RÉCURSIVE : Itératif, répétitif.

REDONDANCE : Caractéristique d'un système de communication ou de contrôle dont l'information ou les circuits existent en plusieurs exemplaires de façon à réduire la probabilité d'erreurs ou de mauvais fonctionnement.

REDONDANT : Caractère, programme ou circuit qui n'est pas nécessaire, ajouté pour améliorer la fiabilité d'un système afin d'éviter qu'une panne ou un mauvais fonctionnement d'une partie bloque entièrement le système.

RÉDUCTION DES DONNÉES : Méthode utilisée pour présenter les données à l'ordinateur de manière ordonnée.

RÉDUCTION LINÉAIRE : Processus de réduction des données, exécuté rapidement et en même temps que la production des données.

REDUNDANCY : Redondance.

REDUNDANT : Redondant.

REED (RELAIS) : Types de relais à lames.

RÉEL : Bobine pour bandes.

RÉENTRANT : Rentrant. Il s'agit de la caractéristique d'un programme qui peut être interrompu en n'importe quel point et repris à la fin de l'interruption. Cette propriété est typique des programmes utilisés en multiprogrammation et dans les systèmes à temps partagé (Time Sharing). En général, il s'agit d'une routine utilisée par plusieurs programmes.

REENTRY POINT : Point rentrant.

REFORMATER : Changer le format d'une donnée.

REFORMATING : Reformatage.

REFRESH (TO) : Rafraîchir.

REGISTER (ARITHMETIC R.) : Registre (R. Arithmétique).

REGISTRE : Dispositif de mémoire utilisé pour stocker momentanément un ou plusieurs mots en attente d'être traités dans l'ordinateur L'unité centrale peut accéder plus rapidement aux données se trouvant dans les registres internes qu'aux données contenues dans la mémoire centrale ; ainsi, elle peut exécuter rapidement les opérations de type logique, arithmétique ou de transfert.

REGISTRE À DÉCALAGE : Registre dont on peut décaler à droite ou à gauche le contenu.

REGISTRE ARITHMÉTIQUE : Registre interne du CPU avec le contenu duquel on peut effectuer une opération arithmétique élémentaire. Peut être soit la source soit la destination de l'opérande de l'opération effectuée par l'ALU.

REGISTRE D'ADRESSE : Registre interne du CPU dans lequel on stocke momentanément une adresse.

REGISTRE D'ADRESSE D'INSTRUCTION : Registre qui contient l'adresse de la prochaine instruction à exécuter.

REGISTRE D'ÉTAT : Registre utilisé pour conserver les informations sur l'état d'un dispositif comme, par exemple, le CPU d'un ordinateur.

REGISTRE D'INSTRUCTION : Registre interne du CPU contenant le code opération de l'instruction en cours d'exécution.

REGISTRE GÉNÉRAL : Groupe de registres contenus dans le CPU d'un ordinateur. Les registres du groupe peuvent être utilisés pour des fonctions générales ; par exemple, comme accumulateurs temporaires, registres d'indices (index), mémoires temporaires, etc.

RELIABILITY : Fiabilité.

RELOCATABLE : Relogeable.

RELOCATE (TO) : Reloger.

RELOGEANT : Caractère d'un programme ou d'un sous-programme qui peut être facilement chargé dans des zones de mémoire sans être modifié car il ne contient pas d'adresses absolues mais des adresses relatives. L'adresse de départ du programme est définie au moment du chargement.

RELOGER : Modifier les instructions d'adressage d'un programme ou sous-programme de façon à pouvoir les déplacer dans une autre zone de mémoire.

REM : Abréviation de REMark.

REMOTE : Éloigné, à distance.

REMOTE BATCH PROCESSING : Traitement de lots éloignés (REMOTE JOB ENTRY).

REMOTE JOB ENTRY : Introduction dans un ordinateur de travaux préparés par un terminal éloigné.

REPARTIR (RESSOURCES) : Diviser l'utilisation d'une ressource entre deux ou plusieurs utilisateurs.

RÉPERTOIRE : Liste d'instructions qu'un ordinateur est en mesure d'exécuter.

RÉPONDEUR : Récepteur-émetteur qui répond automatiquement, avec son propre code, lorsqu'il est interrogé.

RÉPONSE (D'UN DISPOSITIF OU D'UN SYSTÈME) : Configuration de sortie du dispositif ou du système, dépendante de la configuration d'entrée.

REPORT PROGRAM GENERATOR : Langage souvent indiqué par RPG, utilisé dans le secteur commercial. Permet de produire des reports pour manipuler des données groupées en fichiers tout en ayant une faible capacité de calcul.

REPRÉSENTATION : Façon de présenter un nombre, une variable ou en général une information.

REPRÉSENTATION CODÉE : Représentation de valeurs numériques ou de propositions logiques par un code.

REQUEST FOR REPETITION : Demande automatique de répétition.

RERUN (TO) : Relancer (un programme).

RESCUE : Sauvegarde.

RÉSEAU : (D'ordinateurs, de lignes, de branchements, etc.) Système de deux ou plusieurs ordinateurs reliés entre eux. Peut être du type à étoile si toutes les lignes de communication convergent vers un seul point, ou en anneau. La communication entre ordinateurs peut se faire au moyen de lignes téléphoniques ou de satellites.

RÉSERVATION DE MÉMOIRE : Technique qui consiste à réserver une partie de la mémoire pour y introduire des données relatives à un programme.

RESET : Remettre à zéro ou dans les conditions initiales un dispositif, une mémoire ou un registre.

RÉSIDENT : Programme ou sous-programme stocké dans la mémoire interne de l'ordinateur. Par exemple, l'assembleur et l'interpréteur est souvent résidents. De cette manière, on peut traduire directement en code machine les instructions au fur et à mesure qu'elles doivent être exécutées ou introduites dans la mémoire.

RÉSOLUTION : Capacité d'un dispositif à distinguer deux valeurs proches l'une de l'autre. Par exemple, un voltmètre sur lequel on peut lire les dixièmes de volt à une résolution d'un dixième de volt A ne pas confondre avec la précision.

RESOLVER : Partie d'une mémoire (disque ou bande magnétique) à laquelle on peut accéder plus rapidement qu'au reste de la mémoire.

RESPONSE : Réponse.

RESPONSE TIME : Temps de réponse.

RESSOURCE : Unité centrale, unités périphériques, mémoires, programmes et tout ce que comporte un système. L'affectation des ressources doit être faite de manière détaillée pour obtenir le maximum d'efficacité de l'appareil.

RESTART : Adresse d'où repart le CPU après avoir reçu le RESET Point d'un programme d'où l'on peut repartir après avoir corrigé une erreur, sans devoir reprendre depuis le début du programme.

RESTORE (TO) : Rétablir.

RET : RETURN, retour.

RÉTABLIR : Retourner aux conditions de départ Remettre un système en fonctionnement après avoir éliminé la panne ou l'erreur. On utilise des routines ou programmes appropriés.

RETENUE : Si la somme de deux chiffres dépasse la base du système de numération utilisé, une retenue est générée. Par exemple, la somme 8 + 4 = 12 est supérieure à la base de 10, donc elle produit une retenue. Dans le système binaire, la retenue est générée lorsque la somme est supérieure ou égale à 2. Le terme anglais correspondant, CARRY, indique également un bit du registre d'état du CPU de l'ordinateur. Le bit de retenue sert à indiquer qu'une opération a donné un résultat supérieur à la capacité du registre accumulateur. Le même bit peut être utilisé dans les opérations de décalage et de rotation.

RETOUR A ZÉRO : Méthode de transmission ou d'enregistrement des données, dans laquelle la tension retombe toujours au niveau bas lors de la deuxième moitié du temps consacré à la transmission d'un bit.

RÉTROACTION : Contre-réaction Voir FEEDBACK.

RETROFIT (TO) : Modifier un système ou un programme pour l'adapter à une nouvelle situation.

RETURN : Instruction ou groupe d'instructions se trouvant à la fin d'un sous-programme et qui permettent de retourner au programme principal.

REVERSE POLISH NOTATION : Notation polonaise inversée.

REVERSE VIDEO : Vidéo inverse.

RÉVERSIBLE : Se dit d'un compteur dont on peut incrémenter ou décrémenter le contenu par un signal de commande.

REVIEW : Révision du système de traitement et des procédures pour s'assurer que tout est prêt pour l'utilisation.

RF : Radio Fréquences.

RFI : Radio Frequency Interference (interférence de fréquences radio). Interférences produites dans les circuits électriques par les radiations électromagnétiques.

RJE : Remote Job Entry.

ROBOT : Dispositif pourvu d'éléments de perception (optique, acoustique, tactile) capable d'exécuter des tâches plus ou moins complexes en fonction d'un programme stocké. Certains robots peuvent apprendre par expérience (robots intelligents).

ROLLOVER : Appuyer sur deux ou plusieurs touches en même temps. Peut être considéré comme un inconvénient.

ROM : Read Only Memory (mémoire à lecture seule).

ROTATE (TO) : Tourner.

ROTATION : Opération sur le contenu d'un registre dans laquelle tous les bits sont déplacés à droite ou à gauche d'une ou de plusieurs positions. Les bits ne sont pas perdus puisqu'ils sortent d'un côté pour rentrer de l'autre.

ROUND : Arrondir (nombres décimaux).

ROUDING ERROR : Erreur d'approximation.

ROUTINE : Groupe d'instructions qui effectue un certain travail en cours de programme principal ; par exemple, une routine peut gérer des entrées / sorties ou extraire des racines carrées, etc. Si la routine dépend d'autres routines, elle est appelée SUBROUTINE.   

ROUTINE AUTOMATIQUE : Routine effectuée seulement sous certaines conditions.

ROUTINE DE PRODUCTION : Routine ou programme principal destiné à produire directement le résultat, c'est-à-dire la solution du problème posé à l'ordinateur.

ROUTINE DE SERVICE : Routine insérée dans le programme d'un ordinateur pour maintenir le système en activité.

ROUTINE STATIQUE : Routine qui utilise seulement l'adresse des opérandes.

ROUTINE UTILITAIRE : Routine utilisée pour les fonctions de service de la gestion d'un système à ordinateur.

ROUTING : Choix d'un parcours, parmi tous ceux possibles, pour envoyer un message.

RPG : Report Program Generator (générateur de programme de service).

RPN : Reverse Polish Notation. Notation Polonaise Inversée.

RS-232 : Norme définie par l'EIA (Association des Industries Électroniques) qui régit les communications entre ordinateurs et terminaux (modem, vidéo, télé-imprimantes).

RTC : Real Time Clock (Horloge temps réel).

RTS : Ready To Send Signal du standard RS-232 indiquant qu'un dispositif est prêt à envoyer un message.

RUN (TO) : Tourner.

R / W : Read / Write (lecture / écriture.


HAUT DE PAGE S

S : Synchronisme, Select, Set.

S 100 : Se réfère à un bus pouvant contenir jusqu'à 100 conducteurs. Est utilisé dans les systèmes de type à microprocesseur le 8080.

SAH : Sample And Hold.

SAMPLE AND HOLD : Signifie "échantillonner et bloquer" Il s'agit d'un circuit pour la conversion analogique-numérique des signaux. Le signal est échantillonné à un moment précis et sa valeur est maintenue (bloquée) durant le temps nécessaire au convertisseur pour effectuer la conversion.

SAMPLING : Échantillonnage.

SATELLITE : Se dit d'un ordinateur relié à un autre qui est plus important et qui exécute un travail pour ce dernier.

SAUT : En informatique, pour indiquer un saut, on utilise couramment le terme SKIP En programmation, on utilise plutôt JUMP. Le saut a lieu lorsque la séquence normale n'est pas respectée, ne passant pas directement à l'instruction suivante. Le compteur de programme est forcé à une nouvelle adresse. Le saut peut être utilisé pour passer du programme principal à un sous-programme et inversement.

SAUT CONDITIONNEL : Saut qui s'effectue seulement lorsque se vérifie une condition particulière.

SAUVEGARDE : Intervention programmée pour ne pas perdre les données de l'ordinateur à cause d'un mauvais fonctionnement accidentel. Après dépannage, on reprend l'exécution du programme au point de sauvegarde (point R).

SAUVEGARDER : Stocker dans une mémoire temporaire des données ou résultats pour ne pas les perdre à cause d'une interruption ou d'une coupure d'alimentation. Dans ce cas, il faut que la mémoire de sauvegarde soit non volatile.

SAVE (TO) : Sauvegarder.

SBC : Simple Board Computer (ordinateur à carte unique).

SCAN (TO) : Vérifier selon une séquence préétablie, l'état de plusieurs lignes Examiner l'une après l'autre les informations contenues dans un dispositif de mémoire Lire avec un lecteur optique les signaux d'un code (par exemple, le code à barres).

SCHEDULE (TO) : Planifier un travail ou l'exécution de plusieurs programmes.

SCHEDULED MAINTENANCE : Entretien Programme.

SCHEDULER : Partie du programme de contrôle qui supervise l'exécution des programmes complexes Il effectue le contrôle tout en gérant plusieurs programmes ; il exécute d'abord le programme le plus prioritaire interrompant ceux de priorité inférieure.

SCRAMBLE : Manière de transmettre les données en les rendant indéchiffrables (brouillage).

SCRATCHPAD : Mémoire ou partie de mémoire utilisée pour stocker de manière temporaire les informations. Il s'agit d'un groupe de registres à grande vitesse d'accès, appartenant au CPU.

SCRATCH TAPE : Bande magnétique contenant temporairement des données et destinée à être effacée.

SCREEN : Écran.

SCREENING : Sélection, partage (séparation des éléments d'un ensemble).

SCROLL : Défiler.

SDLC : Synchronous Data Link Control (contrôle pour les liaisons de type synchrone) Méthode de communication des données.

SEARCH : Recherche.

SECOND SOURCE : Seconde source Constructeur d'un dispositif non originel.

SECTEUR : En informatique, le secteur indique un groupe de bits semblables à un mot, mais qui comprend également des bits ou caractères non utilisés directement par le programmeur et employés par l'ordinateur pour différents buts (exemple : fonction d'espace) Dans un disque magnétique, le secteur est une section triangulaire comprenant un bloc de données (normalement, 128 bytes).

SEEK (TO) : Rechercher des données Chercher un enregistrement dans un fichier à accès aléatoire Mouvement du bras qui porte la tête d'un dispositif à disque magnétique à l'endroit désiré.

SEGMENT : Trait, barre Partie d'un programme ou d'un fichier.

SEGMENTATION : Division d'un programme de façon qu'à un moment donné, seules certaines parties soient contenues dans la mémoire principale. Cela permet d'élaborer des programmes trop longs pour être contenus dans une mémoire ou d'exécuter plusieurs programmes simultanément.

SELECT (TO) : Sélectionner.

SÉLECTEUR IOP : Unité de traitement d'entrée / sortie qui permet de transférer les données entre la mémoire centrale et les dispositifs d'entrée /sortie.

SÉLECTION LINÉAIRE : Méthode de sélection d'une mémoire ou d'un dispositif. A chaque dispositif, on fait correspondre une ligne d'adresse et donc un bit.

SÉLECTIONNER : Choisir et rendre actif un dispositif parmi plusieurs ; par exemple, un circuit de mémoire Choisir entre plusieurs alternatives ou données.

SELF-ADAPTING : Auto-adaptation.

SELF-COMPLEMENTING : Auto-complémentation.

SELF-TEST : Autocontrôle Capacité de certains dispositifs à signaler la présence de pannes dans les circuits.

SEMANTIC ERROR : Erreur sémantique.

SÉMANTIQUE : Étude des signes et de leur relation avec les choses ou les idées auxquelles ils se rapportent.

SEND ONLY SERVICE : Service de transmission des données qui peut seulement émettre des signaux sans pouvoir en recevoir.

SENSE (TO) : Lire les trous d'une carte perforée ou les zones magnétiques d'une bande ou d'un disque. L'état d'un interrupteur (Switch) ou d'une ligne de contrôle peut être "lu" par l'ordinateur, ce qui a pour effet d'influer sur le déroulement du programme.

SENSITIVITY ANALYSIS : Analyse de sensibilité.

SENSOR : Capteur, dispositif qui prélève des données analogiques (température, pression, luminosité, etc.) et qui les traduit en grandeur électrique.

SÉPARATEUR : Indicateur qui sépare des groupes de données ou chaque donnée.

SÉPARATEUR DE FICHIER : Séparateur qui indique les limites entre un fichier et un autre.

SÉQUENCE : Ensemble d'éléments ordonnés selon une loi préétablie.

SÉQUENCEUR : Dans les systèmes en tranches, c'est le module qui fournit à la mémoire de programme l'adresse des instructions.

SÉQUENTIEL : Adjectif qui qualifie une façon d'accéder aux informations contenues dans une mémoire : Au lieu de parvenir directement à l'élément désiré comme pour l'accès aléatoire, il est nécessaire de faire passer d'abord les éléments qui le précèdent On appelle circuit séquentiel (ou système) un circuit qui fonctionne de façon synchrone.

SERIAL PRINTER : Imprimante série.

SÉRIE : Adjectif qui qualifie une façon de gérer les données ; l'une après l'autre, par opposition à parallèle.

SÉRIE - PARALLÈLE : Méthode de traitement ou de transmission des données en utilisant les deux techniques parallèle et série. Par exemple, on peut traiter en parallèle tous les bits d'un caractère et ensuite traiter chaque caractère l'un après l'autre (en série) Circuit qui reçoit des données en série pour les transformer en parallèle.

SERVICE : Indication du groupe de bits qui ne représentent pas d'informations mais qui sont ajoutés comme indicateurs d'état Activité d'un bureau (dans le domaine des ordinateurs) qui fournit le support pour gérer l'ordinateur en vendant les programmes (software).

SERVICE PROGRAM : Programme de service.

SET (TO) : Mettre un dispositif ou un circuit dans un état préétabli ; par exemple, charger un nombre dans un compteur ou introduire des données initiales dans une mémoire Groupe d'éléments coordonnés pour effectuer des fonctions bien déterminées ; par exemple, le set des instructions d'un microprocesseur.

SET OF INSTRUCTIONS : Jeu d'instructions.

SET UP (TO) : Préparer les dispositifs pour le fonctionnement Temps nécessaire de présence d'un signal pour être pris en compte (Set up time).

SHARE (TO) : Répartir.

SHIFT : Décalage, déplacement Fonction présente sur le clavier. La touche "shift" permet de doubler les caractères ou les fonctions des autres touches.

SHIFT - END AROUND : Circular Shift.

SHIFT REGISTER : Registre à décalage.

SHORT WORD : Mot court.

SIGNAL : Événement, grandeur, effet physique qui fournit une information. En électronique, c'est une tension ou un courant (analogique ou digital) qui est le support pour les données, commandes, instructions.

SIGNAL TO NOISE RATIO : Rapport Signal / Bruit.

SIGNAUX DE CONTRÔLE : Signaux que l'unité centrale d'un ordinateur envoie aux autres dispositifs pour assurer le bon fonctionnement de l'ensemble. Ils ne sont pas utilisés pour transmettre des données, mais pour envoyer des commandes ; par exemple, les signaux de lecture et d'écriture d'une mémoire.

SIGNE : Représentation d'un caractère Dans l'écriture des nombres, on utilise deux signes particuliers : le plus (+) et le moins (-) pour distinguer les nombres positifs et négatifs. Dans la notation binaire, le signe (+) est remplacé par 0 et le signe (-) par 1.

SIGN - MAGNITUDE : Signe et valeur.

SIGN OFF : Instruction que l'utilisateur envoie à l'ordinateur, au moyen d'un terminal, lui indiquant la fin du dialogue.

SIGN ON : Instruction que l'utilisateur envoie à l'ordinateur, au moyen d'un terminal, lui indiquant le début du dialogue.

SIMPLEX : Canal de communication qui permet la transmission dans une seule direction.

SIMSCRIT : Langage particulier de simulation.

SIMULATE (TO) : Simuler.

SIMULATEUR : Dispositif ou programme se comportant comme le dispositif à simuler Dans les systèmes de développement pour microprocesseurs, on utilise couramment les simulateurs appelés aussi ÉMULATEURS.

SIMULER : Imiter le fonctionnement d'un système au moyen d'un autre système ; par exemple, on peut simuler le système de distribution de l'énergie électrique avec un ordinateur.

 SIMULTANÉ : Se dit d'un événement qui a lieu en même temps qu'un autre ; par exemple, dans certains systèmes, il est possible d'exécuter des opérations d'entrée / sortie simultanément avec d'autres traitements.

SINGLE ADDRESS : Adresse unique.

SINGLE BOARD : Carte unique Se dit d'ordinateurs qui possèdent sur un seul circuit imprimé les principaux circuits du système ; CPU, Mémoires, Interface d'entrée / sortie, Display, CTC, PIO, etc.

SINGLE BOARD COMPUTER : Micro-ordinateur à carte unique.

SINGLE CHIP COMPUTER : Micro-ordinateur intégré dans un unique boîtier.

SINGLE CHIP (MICRO-ORDINATEUR) : Micro-ordinateur intégré qui possède, outre le microprocesseur, les autres éléments du système. En général, il comprend : CPU, ROM, RAM, temporisateur, dispositif d'entrée / sortie en série ou parallèle et circuits d'interruption (interrupt).

SINGLE PRÉCISION : Simple précision.

SINGLE STEP : Pas-à-pas.

SINK : Se dit d'un circuit ou terminal qui reçoit respectivement un courant ou une information ISINK est le courant qui rentre dans le circuit intégré.

SIO : Serial Input / Output (entrée / sortie en série) Il s'agit d'un circuit d'interface qui reçoit les données en série (bit après bit), les transforme en parallèle pour le CPU ou, inversement, reçoit les données en parallèle du CPU pour les transmettre en série.

SIZE : Dimension, format.

SKEW : Alignement erroné des caractères Image oblique Se rapportant à une horloge (CLOCK SKEW), représente l'écart de temps existant entre le temps de parcours du signal d'horloge empruntant deux chemins différents pour arriver à deux terminaux d'un même circuit.

SKIP : Saut Instruction qui ordonne à l'ordinateur de sauter l'opération suivante à certaines conditions Flag qui fait sauter à l'ordinateur quelques bytes ; cela permet au système de ne pas considérer une partie des données d'entrée de la mémoire Pour un imprimante, il s'agit de l'avancement du papier de manière à sauter des lignes.

SLAVE : Asservissement ; en général, indique un circuit ou un dispositif contrôlé par un autre circuit ou un ordinateur contrôlé par un autre ordinateur.

SLAVE COMPUTER : Ordinateur asservi.

SLEW RATE : Mesure de la pente d'un signal.

SLICE : Tranche Indique les parties d'un ordinateur construit avec une architecture spéciale ; à chaque bit du mot, correspond une tranche du circuit Voir Bit Slice.

SLIP : Symmetric LIst Processor (traitement symétrique de listes) Langage de haut niveau qui permet de traiter facilement des listes.

SLOT : Fissure Dans le système de l'ordinateur, slot est une position libre dans laquelle s'insère une extension. Matériellement, cela correspond à un connecteur inséré sur les lignes du bus pouvant recevoir des cartes de différents types : Mémoires, Interfaces d'entrée / sortie, Convertisseurs analogiques / digitaux ...

SMOOTH : Lissage Processus de filtrage des signaux, élimination des petites et rapides variations pour ne garder que les variations plus lentes.

SNAPSHOT : Photo instantanée Méthode de recherche des erreurs en "photographiant", à un instant donné, la situation des registres, des accumulateurs et, si nécessaire, des mémoires.

SNOBOL : Langage utilisé pour traiter des caractères et pour reconnaître des configurations.

SNR : Signal Noise Ratio (Rapport Signal / Bruit).

SOB : Start Of Block (début d'un bloc d'enregistrement).

SOFT FAIL : Technique qui permet à un système de continuer à fonctionner, dans certaines limites, malgré une panne.

SOFT (KEY, DISK) : Touche à laquelle l'utilisateur peut donner la fonction qu'il désire Secteur d'un disque magnétique adressable au moyen des données écrites sur le disque même et éventuellement indiquées par l'utilisateur.

SOFTWARE : Ensemble des éléments de programmation Terme indiquant, en général des programmes, mais peut vouloir dire également documentation Pour Software Application, voir Programme d'application.

SOFTWARE HOUSE : Maison spécialisée dans le développement des programmes pour ordinateur ; ces programmes peuvent être étudiés puis vendus ou développés pour le compte d'un client.

SOH : Start Of Header (début de l'en-tête d'un fichier).

SOLDER RESIST : Substance chimique qui est déposée sur la face du circuit imprimé où sont effectuées les soudures. On laisse libres les zones à souder en recouvrant les autres de manière à éviter des courts-circuits pendant la soudure.

SORT (TO) : Classer, ordonner, sélectionner, distribuer Voir Ordonner.

SORT ASCENDING : Ordre croissant.

SORTIE : Dispositif permettant à l'ordinateur de communiquer avec les périphériques Résultat d'un traitement Indique l'adresse de l'instruction permettant de sortir d'une subroutine pour retourner au programme principal.

SORTING (PROGRAMME) : Programme pour ordonner des listes.

SOURCE : Programme écrit par le programmeur avant d'être traduit en langage machine Code, en général ASCII, avec lequel on introduit dans l'ordinateur le programme écrit par le programmeur.

SOUS-PROGRAMME : Partie autonome d'un programme ; peut être utilisé aussi par d'autres programmes.

SOUS-PROGRAMME DYNAMIQUE : Sous-programme qui peut être modifié en changeant un ou plusieurs paramètres.

SOUS-PROGRAMME EN LIGNE : Sous-programme inséré sur demande dans le programme.

SOUS-PROGRAMME PARAMÉTRIQUE : Sous-programme qui peut être modifié par l'ordinateur selon la valeur de certains paramètres.

SOUS-PROGRAMME STATIQUE : Sous-programme qui n'utilise pas de paramètres, excepté les adresses des opérandes (contraire de sous-programme dynamique)

SOUSTRACTEUR : Dans la soustraction, représente la quantité qui doit être soustraite à un nombre pour obtenir le résultat.

SP : Stack Pointer (pointeur de pile).

SPACE : Espace Touche ou instruction qui laisse un espace dans la composition d'un texte Emplacement vide dans la mémoire Interligne Zéro binaire dans la transmission des données, contraire de MARK qui indique le un binaire.

SPAN : Écart entre la plus grande valeur et la plus petite d'une variable.

SPECIAL CHARACTER : Caractère spécial.

SPEECH SYNTHESIZER : Synthétiseur de voix.

SPLIT (TO) : Partager un fichier en deux ou plusieurs fichiers.

SPOOLING : Technique utilisée pour transmettre des données provenant de dispositifs lents. Les données sont regroupées l'une à la suite de l'autre dans une mémoire de masse, puis transmises rapidement lorsqu'elles sont en quantité suffisante.

SPS : Symbolic Program System (système symbolique de programmation). C'est un langage de programmation String Process System (système de traitement des chaînes de caractères).

SR : Status Register (registre d'état).

STACK : Pile.

STACK POINTER : Registre du CPU qui contient l'adresse utilisée pour accéder à la pile.

STAND-ALONE : Ordinateur autonome.

STANDARD : Normes, conventions largement répandues. Les constructeurs de dispositifs et composants de différents types s'y conforment pour leur production.

STAND BY : État d'un dispositif qui ne travaille pas mais qui est prêt à le faire Dispositif de rechange.

STAR : Étoile.

START BIT : Bit qui signal le début d'une transmission de type série et asynchrone.

START - STOP : Méthode de transmission où chaque message est précédé d'un signal de START (Start Bit) et suivi d'un signal de STOP Cette méthode est dite aussi Asynchrone.

STATEMENT : Énoncé, phrase Ligne de programme qui comprend une instruction en langage source. Utilisé dans les langages de haut niveau.

STATEMENT DECLARATIVE : Instruction en langage symbolique utilisée pour définir des constantes, symboles, zones de mémoire.

STATICIZE (TO) : Bloquer les données qui arrivent en série ou en parallèle de façon que l'ordinateur puisse les lire à sa propre vitesse.

STATICIZER : Dispositif de mémoire qui accumule les données pour les présenter simultanément à la lecture.

STATION : Appareil terminal qui transmet et reçoit des messages dans un système de communication.

STATUS : État.

STATUS REGISTER : Registre d'état.

STATUS WORD : Mot d'état.

STD : Standard.

STD BUS : Type de bus qui permet la communication entre les cartes formant un micro-ordinateur. Sur ce bus, transitent les adresses, les données et les signaux de contrôle selon une convention qui alloue à chaque signal sa ligne de transmission.

STEP : Pas, marche.

STEP BY STEP : Pas-à-pas.

STOP BIT : Bit qui se trouve à la fin d'un message transmis en série de manière asynchrone.

STOP LOOP : Petite boucle de programme utilisée pour indiquer à l'opérateur une erreur, des résultats spéciaux ...

STORAGE : Mémoire Dispositif capable de recevoir des données, de les stocker et de les restituer sur demande.

STR : Synchronous Transmitter Receiver (Receveur Transmetteur Synchrone).

STRAIGHT LINE : Ligne droite Méthode de codification de l'algorithme (rédaction du programme). Pour éviter les boucles, on répète les instructions autant de fois qu'il est nécessaire. Par cette méthode, on occupe une plus grande place dans la mémoire ; par contre, on évite les sauts et l'exécution du programme est plus rapide.

STREAM : Courant, flux Indique une méthode de transmission à flux continu par laquelle les bits et les caractères sont envoyés continuellement, sans arrêt et sans bit de Start / Stop, le récepteur effectuant la séparation.

STRING : Chaîne Séquence de bits, caractères, mots Groupe d'enregistrements classés selon un ordre préétabli.

STROBE : Signal qui active ou désactive un circuit.

STROKE : Petit trait, segment.

STRUCTURÉE (PROGRAMMATION) : Se dit d'une programmation exécutée avec méthode. Elle est fondée sur des règles qui constituent une sorte de syntaxe du langage artificiel utilisé.

STX : Start of TeXt (début d'un texte).

SUBROUTINE : Sous-programme.

SUM CHECK : Check Sum.

SUPERVISEUR : Programme qui contrôle la séquence et l'exécution des autres programmes de manière qu'il n'y ait pas de problèmes.

SUPPORT : Software ou hardware utilisé comme base pour le développement ou le fonctionnement des systèmes de calcul.

SUPPRESSION (INTERLIGNE ZÉROS) : Élimination automatique de l'espace entre une ligne et une autre Élimination des zéros non significatifs d'un nombre (ceux se trouvant à sa gauche).

SURCHARGE : Condition qui se vérifie lorsque la capacité opérationnelle d'un système est dépassée ; par exemple, si l'on envoie trop de données à la fois à une imprimante, elle ne peut tenir le rythme. De même, si l'on envoie des données à un ordinateur à un rythme trop élevé, celui-ci ne peut les traiter au fur et à mesure.

SWAP (TO) : Permuter.

SWITCH : Point de changement d'un programme où le traitement se poursuit dans une direction ou l'autre selon l'état d'un bit ou selon d'autres conditions préétablies par le programmeur Dispositif mécanique ou électronique qui permet ou non le passage du courant entre deux points d'un circuit.

SWITCHING MODE (ALIMENTATION) : Caractéristique du fonctionnement d'une alimentation à découpage, basée sur la commutation à haute fréquence de la tension. Le switching mode permet un rendement élevé et une faible dissipation de puissance.

SYLLABE : Groupe de caractères ou partie d'un mot.

SYMBOLE : Représentation conventionnelle de choses, idées, caractéristiques, relations.

SYMBOLIC CODE : Code symbolique.

SYMBOL TABLE : Tableau des symboles.

SYNC : Symbole de synchronisme et de synchronisation ; indique aussi un signal utilisé pour le synchronisme dans la transmission des données, généralement au début d'un bloc.

SYNCHRONE : Se dit d'un dispositif ou d'un système de transmission dont le fonctionnement est commandé par des impulsions ou signaux d'horloge La transmission synchrone ne comporte pas de bit start et stop et les données sont envoyées continuellement sans intervalle entre elles.

SYNCHRONISER : Commander un dispositif simultanément avec un autre.

SYNCHRONISME DE CARACTÈRES : Signal transmis pour obtenir le synchronisme des caractères dans une transmission synchrone. Le récepteur est synchronisé de manière à interpréter correctement les groupes de bits représentant les caractères.

SYNCHRONIZE (TO) : Synchroniser.

SYNCHRONOUS : Synchrone.

SYNTAX CHECKER : Programme qui contrôle les instructions d'un autre programme pour vérifier s'il y a des erreurs de syntaxe Dans les contrôles, on peut trouver les erreurs suivantes : erreur de format dans le cas d'instructions correctes ; erreur de cohérence, dans le cas d'instructions correctes, mais en contradiction avec d'autres instructions ; erreur d'écriture dans le cas d'oublis ou de substitutions de caractères.

SYNTAXE : Ensemble des règles de grammaire qui établissent la disposition des mots dans les phrases.

SYNTHÈSE : Combinaison de plusieurs parties pour former un seul ensemble.

SYNTHESIS : Synthèse.

SYNTHÉTIQUE : Se dit d'un langage construit pour une utilisation.

SYNTHÉTISEUR DE VOIX : Dispositif à microcircuit numérique capable de reconstituer les sons de la voix.

SYSTEM : Système.

SYSTÈME Á "CLES EN MAIN" : Système avec lequel le fournisseur s'engage pour la construction, l'installation, la vérification et la mise en route du hardware et du software.

SYSTÈME DE DÉVELOPPEMENT : Système permettant de développer le hardware et le software de circuits basés sur un microprocesseur. Il comprend, en général, un micro-ordinateur, une mémoire de masse, un terminal avec clavier et écran, une imprimante et un circuit d'émulation (qui simule le comportement du microprocesseur en question). En principe, il sert pour différents types de microprocesseurs.

SYSTÈME D'EXPLOITATION : Ensemble des routines de service utilisées pour contrôler et faciliter l'utilisation des programmes d'un ordinateur. Peut accomplir les opérations d'entrée / sortie, monitoring, chargement, correction, etc.

SYSTÈME EXÉCUTIF : Ensemble de routines qui supervise la gestion des programmes d'un ordinateur Indique aussi un système qui permet le fonctionnement simultané de plusieurs programmes, l'entrée et la sortie des données, le contrôle complet de l'ordinateur et qui exécute également d'autres fonctions comme les routines de diagnostic Synonyme de programme monitor, système monitor.

SYSTEM ENGINEER : Ingénieur - Système.

SYSTÈMES DISTRIBUÉS : Se dit de systèmes d'ordinateurs dont la capacité de calcul n'est pas localisée en un seul endroit. Généralement, ils sont constitués par un ordinateur central puissant utilisé pour des tâches complexes et par plusieurs ordinateurs ou terminaux intelligents éloignés ou non qui travaillent en coopération et qui sont utilisés pour des tâches simples.

SYSTEM HOUSE : Société qui fournit des systèmes complets, constitués d'un ou de plusieurs ordinateurs et de leur software, pour des applications bien déterminées.

SYSTEMS PROGRAMMER : Programmeur de systèmes.


HAUT DE PAGE T

TAB : Touche qui permet de déplacer le curseur sur certains systèmes.

TABLE : Tableau.

TABLEAU : Ensemble de données disposées en lignes ou colonnes.

TABLEAU DES PRIORITÉS : Tableau contenu dans la mémoire de l'ordinateur ; il établit la priorité des dispositifs et des sous-programmes.

TABLEAU DES SYMBOLES : Dans la programmation en langage symbolique, représente le tableau utilisé pour associer les noms symboliques à leurs adresses.

TABULATION : Liste, imprimé.

TACTILE KEYBOARD : Clavier à membrane.

TAG : Sentinelle, garde Groupe de bits qui identifie un mot ou un message Le tag est similaire au flag, mais celui-ci est en principe formé par un seul bit.

TALLY (TO) : Additionner ou soustraire d'une unité le contenu d'un registre.

TAMBOUR MAGNÉTIQUE : Mémoire constituée par un cylindre dont la surface est recouverte d'un matériau magnétique, où sont enregistrées les données.

TAPE DRIVER : Mécanisme pour dérouler et enrouler une bande.

TAPE PUNCH : Bande perforée.

TAPE READER : Lecteur de bandes magnétiques.

TASK : Tâche Partie du programme ou du sous-programme, destinée à accomplir une tâche limitée Technique de programmation utilisée dans les systèmes en temps réel appelée aussi "multitasking" (multitâche). Un "task" peut correspondre à un calcul bien défini ; les "task" sont contrôlés par un SCHEDULER lui-même contrôlé par un superviseur.

TBMT : Transmitter Buffer eMpTy Un des cinq bits d'état de l'UART.

TCAM : TeleCommunication Access Method (méthode d'accès à l'ordinateur par télécommunication) Méthode pour contrôler le transfert des messages entre le programme d'application et les terminaux.

TD : Transmitted Data (donnée transmise) dans le standard RS-232.

TDM : Time Division Multiplexing (multiplexage à temps partagé).

TDMA : Time Division Multiple Access (accès multiple à temps partagé) Technique de transmission des données avec laquelle plusieurs stations terrestres utilisent, en temps partagé, un seul satellite de communication.

TÉLÉCONFÉRENCE : Conférence ou colloque entre personnes distantes, reliées par un système de télécommunication.

TÉLÉCOPIEUR : Appareil qui permet de transmettre et de reproduire à distance des textes et des dessins.

TÉLÉMESURE : Mesure de grandeur (température, pression, etc.) à distance.

TELEPROCESSING : Traitement des informations à distance.

TÉLÉSCRIPTEUR : Appareil pour transmettre des écrits et messages, formé d'un clavier de machine à écrire, d'un perforateur de bandes et d'une section de transmission et réception. Créé pour être utilisé dans les systèmes de communication, a été employé comme premier périphérique pour communiquer avec l'ordinateur.

TÉLÉTEXTE : Transmission à distance de textes et de dessins.

TÉLÉTYPE : Téléscripteur.

TÉLEX : Service de transmission de messages au moyen d'un télétype.

TEMPORISATEUR : Circuit pour mesurer des temps ou pour signaler un intervalle de temps écoulé.

TEMPORISATION : Détermination de la séquence des opérations d'un circuit.

TEMPS D'ATTENTE : Temps pendant lequel un dispositif, par exemple un ordinateur, attend la réalisation de certaines conditions (comme la réponse d'un autre dispositif ou de données d'une mémoire) avant de se mettre en fonctionnement.

TEMPS DE MOT : Temps nécessaire pour déplacer un mot d'un point à un autre de l'ordinateur.

TEMPS DE RÉPONSE : Temps nécessaire à un dispositif ou à un système pour fournir en sortie le signal reçu en entrée.

TEMPS MORT : Temps intercalé entre deux actions ou événements pour éviter qu'ils se superposent ou pour insérer d'autres actions entre les deux.

TEMPS PARTAGE : Méthode d'utilisation simultanée du même ordinateur par plusieurs utilisateurs Méthode de transmission de signaux.

TEMPS RÉEL : Manière d'opérer des ordinateurs dans laquelle le traitement des données s'effectue au fur et à mesure de leur entrée. L'ordinateur est si rapide qu'il peut suivre les variations des données et produire les résultats chaque fois que les données d'entrée varient. Ce type de traitement est nécessaire chaque fois que l'on veut contrôler des phénomènes qui réclament une décision immédiate : Par exemple, un missile doit être contrôlé en temps réel Manière de répondre, de la part d'un ordinateur, à une demande de données ; par exemple, dans un système relatif à une banque, la demande d'informations d'un opérateur est immédiatement reconnue et toutes les données relatives à un compte courant sont affichées sur un terminal vidéo.

TERMINAL : Dispositif qui peut recevoir ou émettre des données dans un système de communication Élément d'entrée / sortie d'un ordinateur (clavier, moniteur, imprimante, etc.).

TERMINAL GRAPHIQUE : Terminal constitué d'un écran vidéo de haute qualité sur lequel peuvent être visualisés des dessins.

TERMINAL INTELLIGENT : Terminal composé de circuits logiques pour traiter des données, les conserver et pouvant être programmé par l'utilisateur. Reliés à un ordinateur central, les terminaux intelligents en allègent les tâches et en cas de panne, ils peuvent le remplacer pendant un bref instant. Les terminaux intelligents sont installés dans les magasins, dans les banques, etc.

TEST (TO) : Examiner un dispositif ou un programme pour vérifier son état et son bon fonctionnement.

TEST DATA : Données utilisées pour tester un programme ou un système.

TEST LEAPPROG : Programme utilisé pour révéler un mauvais fonctionnement.

TÊTE DE LECTURE / ÉCRITURE : Dispositif qui permet d'enregistrer, de lire et effacer des données sur supports magnétiques (disques, bandes ...).

TEST EDITOR : Éditeur de texte.

THÉORIE DE L'INFORMATION : Théorie mathématique qui étudie la transmission des informations en tenant compte de la vitesse à laquelle elles peuvent être transmises, des canaux et de leur largeur, du bruit et d'autres facteurs.

THÉORIE DES FILES D'ATTENTE : Théorie mathématique qui étudie, avec la théorie des probabilités, les retards et les attentes dans les files d'attente (queues) dans le but de trouver des méthodes pour les réduire au maximum.

THROUGHPUT : Mesure du travail effectué par une machine. Pour un ordinateur, c'est le nombre d'instructions exécutées en une seconde.

TIE LINE : Ligne de communication (téléphonique, etc.) louée, à utilisation exclusive, à deux ou plusieurs utilisateurs.

TIMER : Temporisateur.

TIME SHARING : Temps partagé.

TIMING : Temporisation.

TINY BASIC : Langage de programmation semblable au BASIC, mais de capacité réduite. Demande peu de mémoire et conçu pour apprendre les bases de la programmation.

TOGGLE : Dispositif qui change d'état à chaque impulsion appliquée à son entrée.

TOKEN : Unité remarquable dans une séquence de caractères.

TOP - DOWN : Méthode de programmation qui va de la généralité au détail (de la tête "top" au bas "down").

TORE MAGNÉTIQUE : Petit anneau en ferrite qui peut présenter deux états de magnétisation différents. Il est capable de stocker un bit d'information et constitue l'élément de base des mémoires à tores ; il a l'avantage de ne pas perdre l'information quand on coupe l'alimentation.

TOS : Tape Operation System (système d'exploitation pour bandes) Utilisé dans les systèmes type 360.

TOUCHE A EFFET HALL : Touche qui n'est pas constituée de contacts, mais d'éléments magnétiques montés sur la partie mobile agissant sur un transducteur spécial.

TOUCHE DE FONCTION : Touche qui fait accomplir à l'ordinateur une fonction déterminée.

TPI : Tracks Per Inch (pistes par pouce) Mesure de la densité des pistes magnétiques présentes sur un disque.

TRACE : Programme pour vérifier et corriger d'autres programmes ; permet d'imprimer ou de visualiser sur un écran le contenu des registres et des positions-mémoire pendant le déroulement du programme, généralement sans l'interrompre.

TRACK : piste.

TRADUCTEUR : Programme qui traduit un langage de programmation en un autre.

TRAFIC : Échange de messages dans un système de communication.

TRAILER : Enregistrement final d'un fichier dans lequel on trouve les informations de fermeture du fichier.

TRAITEMENT : Mise en forme d'une ou plusieurs données pour aboutir à une nouvelle information appelée couramment résultat.

TRAITEMENT CENTRALISÉ : Traitement des données issues de différents périphériques par un même ordinateur au fur et à mesure de leur arrivée.

TRAITEMENT CONTINU : Traitement en temps réel, c'est-à-dire au fur et à mesure de la disponibilité des informations, par opposition au traitement par lots.

TRAITEMENT DE TEXTES : Voir Word Processing.

TRAITEMENT DIFFÉRÉ : Traitement non prioritaire exécuté pendant les temps de disponibilité de l'ordinateur.

TRAITEMENT DIRECT : Voir On-Line.

TRAITEMENT EN PARALLÈLE : Traitement simultané de plusieurs programmes, fait par l'ordinateur Temps partage.

TRAITEMENT INTÉGRÉ DES DONNÉES : Système dans lequel l'acquisition et le traitement des données sont exécutés par le même ordinateur. Encore appelé IDP (Integrated Data Processing).

TRAITEMENT NUMÉRIQUE : Traitement des données numériques.

TRAITEMENT PAR LOTS (BATCH PROCESSING) : Les données à traiter sont déjà regroupées au niveau d'un périphérique spécialisé tel qu'un encodeur magnétique, puis la bande est traitée en une seule fois (en un seul lot) par l'ordinateur On suppose ce type de traitement dit "OFF-LINE" au traitement centralisé dit "ON-LINE" Voir Traitement Centralisé.

TRAITER : Terme général pour désigner des opérations de calcul, de mise en forme de données, comparaisons, etc.

TRANSACTION : Échange de données entre le CPU et un terminal. L'échange des informations est typique du système ON-LINE, en multiprogrammation.

TRANSCEIVER : TRANSmitter et reCEIVER Dispositif de communication qui peut transmettre et recevoir des signaux.

TRANSCODAGE : Procédé de conversion d'un groupe de bits représentant un caractère en un groupe de bits représentant le même caractère, mais dans un autre code.

TRANSDUCTEUR : Convertisseur de signal ; par exemple, le microphone est un transducteur, car il convertit un signal acoustique en signal électrique d'intensité proportionnelle.

TRANSDUCTEUR D'ENTRÉE : Dispositif qui transforme les paramètres physiques d'entrée (température, pression, etc.) en signaux électriques.

TRANSFER (TO) : Transférer.

TRANSFÉRER : Déplacer les données d'un dispositif à un autre.

TRANSFERT : A la même signification que DUMP, terme anglais utilisé en informatique pour indiquer le passage sur l'imprimante du contenu de la mémoire d'un ordinateur.

TRANSFERT RADIAL : Transfert de données entre la mémoire interne et un périphérique.

TRANSFERT SÉLECTIF : Transfert du contenu d'une zone de mémoire sélectionnée par le programmeur.

TRANSIENT : Transitoire.

TRANSITOIRE : État instable, intermédiaire entre deux états stables Réponse à un échelon Erreur ou mauvais fonctionnement qui se manifeste quelquefois (par exemple, un mauvais contact).

TRANSLATION : Traduction.

TRANSLATOR : Traducteur.

TRANSMISSION : Envoi d'informations entre deux ou plusieurs points, sous forme de messages ou au moyen de signaux La transmission peut être analogique ou digitale, synchrone ou asynchrone, simplex ou duplex, en série ou en parallèle.

TRANSMISSION ASYNCHRONE : Méthode de transmission des données dans laquelle les caractères ne sont pas transmis à cadence fixe. Méthode utile lorsque la transmission est irrégulière, par exemple, quand on appuie sur une touche du clavier. Dans ce cas, chaque caractère est précédé par un bit de début (Start) et suivi par un bit de fin (Stop) pour signaler au récepteur le début de la transmission de la donnée et la fin de celle-ci. Le temps qui s'écoule entre un caractère et le suivant est variable et n'influe pas sur la qualité de la transmission.

TRANSMISSION EN PARALLÈLE : Méthode de transmission ou tous les bits d'une donnée sont transmis en même temps.

TRANSPARENTE : Se dit d'une fonction accomplie par l'ordinateur sans que l'utilisateur s'en aperçoive ; par exemple, la conversion du code du clavier en code binaire propre à l'ordinateur.

TRAP (PIÈGE) : Méthode pour mettre en évidence les erreurs dans un programme ; par exemple, des erreurs dues à l'utilisation d'instructions non permises ou de zones mémoires protégées. Lorsque le programme arrive sur un "piège", il saute à une zone de mémoire donnée où il enregistre la raison du saut et l'endroit où il commence. Le "piège" peut être prédisposé par le hardware, par le système d'exploitation ou par les deux.

TRASDUCER : Transducteur.

TREE : Arbre.

TRIP COMPUTER : Ordinateur utilisé à bord d'un véhicule pour mesurer la vitesse, la distance parcourue, la consommation, etc.

TRIPLE PRÉCISION : Procédé de calcul qui permet d'obtenir un nombre de chiffres trois fois supérieur à la normale.

TRONC (CANAL DE TRANSMISSION) : Parcours principal où transitent les signaux Synonyme de BUS.

TROUBLES-HOOTING : Recherche et élimination de pannes dans un appareil ou un programme.

TROU D'INDEX : Trou sur un floppy disk (disque souple) qui indique le début du premier secteur.

TRUNK : Tronc.

TSB : Bit de stop dans l'UART.

TSC : Transmitter Start Code (code de début de transmission).

TSO : Time Sharing Option (option pour le temps partagé) Système d'exploitation à temps partagé qui permet le dialogue entre l'utilisateur et l'ordinateur.

TTY : TéléTYpe (téléscripteur).

TUBE A RAYONS CATHODIQUES : Dispositif électronique de visualisation comprenant un écran où se forment les images vidéo.

TURNKEY SYSTEM : Système "Clés en main".

TVT : TeleVision Terminal (terminal TV). Terminal formé d'un clavier et d'un écran vidéo.


 HAUT DE PAGE U

U : UNDERFLOW.

UA : User Area (zone de l'utilisateur). Zone de mémoire réservée à l'utilisateur.

UART : Universal Asynchronous Receiver Transmitter (Récepteur Émetteur Asynchrone Universel) Dispositif qui reçoit en parallèle les données de l'ordinateur pour les transmettre en série ou vice versa, reçoit en série les données d'un canal de communication pour les convertir en parallèle. La transmission s'effectue de manière asynchrone, avec un bit de Start et un bit de Stop.

U FORMAT : Format d'enregistrement, traité comme s'il était inconnu et non prévisible.

UNCONDITIONED : Inconditionnel.

UNDERFLOW : Génération d'une quantité trop petite pour être stockée dans un registre (inférieure au minimum acceptable).

UNIBUS : BUS pour mini-ordinateur. Composé d'une centaine de signaux.

UNIDIRECTIONNEL : Se dit d'une transmission qui s'effectue dans un seul sens entre l'émetteur et le récepteur.

UNITÉ : Élément qui fait partie d'un système, par exemple, Unité Centrale.

UNITÉ ARITHMÉTIQUE : Partie du CPU qui exécute les opérations arithmétiques et logiques Voir ALU.

UNITÉ ARITHMÉTIQUE ET LOGIQUE : Partie de l'ordinateur où sont exécutées les opérations logiques et arithmétiques. Comprend un accumulateur, quelques registres et les circuits nécessaires au décalage.

UNITÉ CENTRALE DE TRAITEMENT : Voir CPU.

UNITÉ DE BANDE : Dispositif à bande magnétique utilisé comme mémoire de masse.

UNITÉ DE CONTRÔLE : Circuit du CPU d'un ordinateur. Interprète les instructions et génère les ordres nécessaires pour les exécuter.

UNITÉ DE DISQUE : Dispositif à disques magnétiques utilisé comme mémoire de masse.

UNITÉ FONCTIONNELLE : Ensemble d'éléments logiques ou non qui accomplit les tâches élémentaires à l'intérieur de l'ordinateur.

UNITÉ PÉRIPHÉRIQUE : Voir Périphérique.

UNIX : Langage de haut niveau pour multiprogrammation.

UNLOAD (TO) : Décharger.

UN LOGIQUE : Une des deux valeurs logiques de la variable binaire (l'autre est le zéro logique).

UPC : Universal Product Code (code universel pour produits) Code à barre qui peut être lu par un lecteur logique relié à une caisse enregistreuse ou à un terminal.

UPDATE : Mise à jour.

USART (UNIVERSAL SYNCHRONOUS / ASYNCHRONOUS RECEIVER / TRANSMITTER) : Récepteur / Émetteur Universel Synchrone / Asynchrone Dispositif sous forme de composant intégré LSI qui reçoit les données en parallèle du CPU et les transmet en série ; il reçoit les données en série des périphériques et les transmet en parallèle au CPU. Permet la transmission synchrone et asynchrone à grande vitesse.

USASCII : Voir ASCII.

USER : Utilisateur.

USRT : USART avec une transmission synchrone.

UTILISATEUR : Celui qui utilise l'ordinateur Dans les systèmes à temps partagé, c'est celui qui dispose d'un terminal éloigné.

UTILITÉ (PROGRAMME) : Programme permettant d'élargir les possibilités de l'ordinateur, mis sous forme de routines telles que routines d'impression ou de conversion de code ou pour la lecture de bande : Utility Program.


 HAUT DE PAGE V

VAB : Voice Answer Back Réponse enregistrée (par la voix) envoyée vers un terminal d'ordinateur.

VALEUR : Grandeur ou quantité exprimée sous forme numérique.

VALEUR ABSOLUE D'UN NOMBRE : Valeur numérique sans distinction de signe Par exemple, la valeur absolue de + 3 et de - 3 est 3.

VALIDATION : Une donnée est validée si elle est acceptée Un caractère est validé si son code est reconnu par le système.

VALIDER : Valider un composant signifie lui envoyer un ordre matérialisé par un niveau de tension qui lui permet d'opérer normalement Peut signifier par rapport à une certaine opération sa prise en compte. Ainsi, valider les interruptions signifie permettre à un événement extérieur d'interrompre le fonctionnement de l'ordinateur.

VALIDITY : Validation.

VALUE : Valeur.

VARIABLE : Symbole qui représente une grandeur ; sa valeur peut changer en fonction du temps ou d'autres paramètres.

VARIABLE ADRESS : Adresse variable.

VARIABLE DÉPENDANTE : Variable dont la valeur est fonction d'une autre grandeur.

VARIABLE GLOBALE : Variable dont la valeur est accessible à n'importe quel endroit du programme, à la différence de la variable locale, accessible seulement à l'intérieur du bloc où elle est définie.

VARIABLE INDÉPENDANTE : Variable dont la valeur n'est pas fonction d'une autre variable.

VARIABLE LOCALE : Variable définie seulement dans un sous-programme et sans signification pour le reste du programme principal.

VARIPLOTTER : Dispositif de haute précision pour enregistrements graphiques.

VDI : Video Display Input (entrée par display vidéo).

VDT : Video Display Terminal (terminal vidéo) Constitué d'un clavier et d'un écran ; permet d'envoyer des informations et des ordres à l'ordinateur à l'aide de dispositifs optiques. Exemple, crayon optique.

VECTEUR : Variable définie par une direction, un sens et un module. En physique, ce sont les forces, les vitesses, les accélérations ... En EDP (Electronic Data Processing), c'est un tableau contenant des instructions.

VECTEUR DE TRANSFERT : Tableau qui contient les instructions de transfert de tous les programmes présents en mémoire.

VECTORISATION DES INTERRUPTIONS : Méthode de gestion des interruptions qui assigne à chaque dispositif pouvant demander une interruption, un code qui l'identifie (nombre, adresse).

VÉRIFICATEUR : Dispositif qui permet de contrôler si une bande ou une carte a été perforée convenablement.

VIDÉO : Écran de télévision où se forment les images Synonyme de terminal vidéo.

VIDÉO - COMPOSITE : Signal constitué par le signal vidéo et les impulsions de synchronisation ligne et trame.

VIDÉO INVERSÉ : Affichage d'un (ou plusieurs) caractère (s) qui apparaît sombre sur un fond clair.

VIDÉO NÉGATIVE : Image d'un écran vidéo dont les points noirs sont brillants et vice versa. On peut transformer l'image sur l'ensemble de l'écran en image négative ou une partie seulement afin de mettre en évidence un message ou un détail important.

VIEWDATA : Système de transmission des données par téléphone. Employé pour accéder aux banques de données.

VIRGULE FIXE : Système de rotation arithmétique dans lequel tous les nombres possèdent le même nombre de chiffres et dans lequel la virgule se trouve en position fixe. Exemple : 1432,64 ; 0003,00.

VIRGULE FLOTTANTE : Représentation d'un nombre sous la forme du produit d'un coefficient par une puissance de la base du système. Par exemple, le nombre décimal 96,32 peut être écrit 9,632 x 10 ou 0,9632 x 10².

VIRTUELLE (MÉMOIRE, ADRESSE) : Mémoire utilisée de manière à simuler une capacité supérieure à celle disponible Adresse indiquée dans le programme mais qui ne correspond pas à l'adresse effective.

VISICALC : Langage de programmation qui permet de créer des tableaux et de gérer des données sur papier. Il s'agit de tableaux, modules, formulaires qui se présentent sur l'écran d'un terminal.

VOCABULAIRE : Ensemble des instructions de l'ordinateur à la disposition du programmeur.

VOCABULARY : Vocabulaire.

VOLATILE (MÉMOIRE) : Mémoire qui perd son contenu dès que son alimentation est coupée.

VSS : Broche de masse des circuits MOS.

VTAM : Virtual Telecommunications Access Method (méthode d'accès virtuel pour télécommunications) Méthode d'accès qui permet aux utilisateurs éloignés d'utiliser des programmes d'application.

VTR : Video Tape Record (enregistrement vidéo à bandes).


HAUT DE PAGE W

W : WRITE (écriture).

WACK : Wait before transmitting positive ACKnowledgement (attendre une réponse positive avant de transmettre) Message qu'un récepteur envoie à l'émetteur pour signaler qu'il n'est pas en mesure de recevoir et que l'émetteur doit attendre un signal d'autorisation.

WAIT : Attente État d'un système prêt à fonctionner. L'ordinateur est en attente lorsqu'il doit recevoir des données à partir de mémoires lentes.

WAITING LIST : Liste de programmes en attente de traitement.

WAITING TIME : Temps d'attente.

WAND : Baguette Lecteur optique des informations codifiées dans le code à barres.

WARM - UP : Chauffage Temps nécessaire pour qu'un système soit opérationnel après la mise en marche.

WATCH DOG : Dispositif qui permet de détecter une situation prédéterminée dans un traitement informatique. C'est un temporisateur qui évite d'entrer dans une boucle dans l'exécution d'un programme.

WE : Write Enable Signal de contrôle qui autorise l'écriture des données.

WHEEL PRINTER : Imprimante à rouleau.

WINCHESTER : Type de lecteur de disque rigide ; le disque est maintenu dans un caisson étanche.

WIND (TO) : Enrouler (une bande).

WINDOWS : Fenêtre.

WIRE WRAP (WRAPPING) : Type de câblage où les fils conducteurs sont enroulés autour des broches des supports de circuits intégrés.

WORD : Mot.

WORD BANNER : Premier mot d'un fichier.

WORD PROCESSING : Système pour la gestion et le traitement des textes (documents, rapports, livres).

WORK AREA : Emplacement dans la mémoire, utilisé pour conserver temporairement des données pendant les opérations d'entrée / sortie ou pendant le traitement.

WORKING ROUTINE : Routine de traitement.

WORKING SPACE : Aire de travail.

WORK LOAD : Charge de travail.

WORK STATION : Poste de travail (pupitre).

WP : Word Processing (traitement de textes).

WPM : Word Per Minute (mots à la minute).

WRAP AROUND : Mode de lecture d'une mémoire qui consiste à la parcourir de l'adresse basse à l'adresse haute, puis de recommencer de façon cyclique.

WRITE (TO) : Écrire.

WRITE PULSE : Impulsion d'écriture.

WRU : Who aRe yoU ? (Qui êtes-vous ?) Série de caractères de contrôle utilisés dans la transmission de données. Demande d'identification.

WS : Work Space (aire de travail en mémoire) Voir Work Area.  


HAUT DE PAGE X

X : IndeX (registre d'index).

XMIT : Symbole utilisé pour indiquer une transmission.

XMT : Émetteur.

XR : eXternal Reset (mise à zéro externe).

XTAL : Cristal (quartz).

XY : Table à tracer des graphiques utilisant deux coordonnées (X et Y).


HAUT DE PAGE Y

YIELD : Rendement dans le processus de fabrication des circuits intégrés.

YIELD STRENGTH : Force qui agit transversalement et qui déforme une bande magnétique.

YOKE : Groupe des têtes de lecture / écriture sur les unités de disques et sur les lecteurs de bandes magnétiques.


HAUT DE PAGE Z

ZERO ACCESS (MÉMOIRE) : Mémoire à temps d'accès très court.

ZERO ADDRESS (INSTRUCTION) : Instruction sans adresse.

ZERO COMPRESSION : Élimination des zéros non significatifs.

ZERO FLAG : Indicateur d'état (flag) qui signale si le résultat d'une opération dans l'ALU est zéro.

ZERO PAGE ADDRESSING : Mode d'adressage dans la page zéro de la mémoire. Les instructions sont exécutées plus rapidement.

ZERO PROOF : Test permettant de s'assurer que les résultats d'un programme sont exacts. Ces tests sont des calculs dont le résultat doit être zéro.

ZONE (EN MÉMOIRE) : Groupe d'adresses qui se rapporte à une adresse de référence.






    






Envoyez un courrier électronique à Administrateur Web Société pour toute question ou remarque concernant ce site Web. 

Version du site : 10. 4. 12 - Site optimisation 1280 x 1024 pixels - Faculté de Nanterre - Dernière modification : 02 Septembre 2016.   

Ce site Web a été Créé le, 14 Mars 1999 et ayant Rénové, en Septembre 2016.