Index du forum » * * * * HISTOIRE D'AIMER * * * * » UN COIN D'AMOUR

 


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
Nouveau messagePosté: 04 Mai 2014 17:09
  

Avatar de l’utilisateur
Administrateur et fondateur du site
Administrateur et fondateur du site

Inscription: 07 Mar 2014 23:26
Messages: 100
Localisation: 92000 NANTERRE - FRANCE
Prénom: Daniel
Image



LES SIX VERBES QUI DEFINISSENT L'AMOUR.





OFFRIR



Offrir, c'est le verbe de la disponibilité, mais aussi de la discrétion; tout commence par là, ne pas attendre que l'autre demande, épargner à l'autre l'humiliation d'avoir à demander; en matière financière mais en d'autres domaines aussi.





DEMANDER



Demander, c'est le verbe de la dépendance, de la faiblesse et du courage. Demander, c'est reconnaître que l'on manque, c'est accepter de dépendre, autrement dit: être l'obligé de quelqu'un. Demander, c'est substituer un rapport de fraternité et de franchise fraternelle à un rapport mondain. C'est aussi donner aux autres la joie de donner, leur montrer qu'ils existent. Demander est aussi une éducation à la prière, car il est très difficile de demander sérieusement à Dieu quand on n'est pas capable de demander à son prochain.





DONNER



Donner, sans esprit de retour, sans regret même longtemps après. Il est difficile le don parfait qui n'aliène pas l'autre, qui ne fait pas de moi un donateur; il faut donner jusqu'au moyen de se passer de moi. Ce que je donne, en suis-je le propriétaire ou le gestionnaire? Donner des biens matériels certes, mais aussi son savoir, sa compétence là où elle est utile, donner de ce qu'on a, de ce qu'on est, mais aussi donner son attention à l'autre, lui donner la parole, l'autonomie, la liberté, lui donner des responsabilités, des droits; ce qui est le plus difficile: donner ce que les autres nous accordent, donner le temps de mon mari, de ma femme, partager mes amitiés, mes joies, mes peines, mes souffrances. Partager, c'est élémentaire.





PARDONNER



Pardonner, en tant que pardonner est la forme supérieure du don. J'insiste toujours pour qu'on écrive par-donner, avec un petit tiret, pour qu'on mette en valeur le préfixe "par" qui, dans plusieurs langues, signifie: à fond, jusqu'au bout. S'il n'y a pas cet engagement de pardon, on passe à côté du principal. Les Hommes ont toutes les peines du monde à se pardonner vraiment. La forme supérieure du don, c'est le don de la paix. Pardonner, c'est effacer mon ressentiment, piétiner mon orgueil, faire la paix, la construire. Le pardon n'est pas un coup d'éponge, il est une re-création: pardonner, c'est permettre un nouveau départ. Nous sommes là au coeur de la spiritualité. Le refus du pardon, c'est le péché qui ne peut pas être pardonné, par la force même des choses.





ACCUEILLIR



Accueillir, plutôt qu'accepter ou recevoir, car on peut recevoir sans accueillir. Accueillir est absolument essentiel à l'amour, comme le oui de l'homme et de la femme, voilà toute la spiritualité du oui. L'accueil avec le symbolisme du baiser, qui est accueil autant que don - recevoir, accueillir le souffle qui signifie l'âme de l'autre. Le baiser est quelque chose de magnifique, parce qu'il est le signe le plus éloquent qui soit de la réciprocité de l'accueil et du don, l'échange des souffles qui signifie l'échange des âmes. Accueillir se dédouble: il faut accueillir la demande et accueillir l'offre. J'accueille celui qui me demande en lui donnant, j'accueille l'offre en acceptant.





REFUSER



Refuser, parce qu'on ne peut pas tout faire. Si votre porte n'est pas assaillie par la misère humaine et si vous n'êtes pas obligé de dire "je ne peux pas", c'est que vous n'êtes pas disponible, que vous n'êtes pas généreux au fond. Le fait d'avoir à refuser est le signe que l'on donne. D'autre part, c'est précisément le verbe refuser qui permet de substituer des relations vraiment fraternelles à des relations mondaines. Il faut pouvoir refuser. Alors même qu'on offre, qu'on demande, il faut savoir que l'autre peut refuser sans gêne aucune. Refuser suppose réflexion et caractère, c'est une garantie que les relations ne tombent pas dans la mièvrerie. C'est le verbe du discernement, de l'équilibre, de la franchise, de la liberté, de la vérité de l'amour.


Voilà les six gestes qui définissent à eux seul, les fondements de l'Amour!




du site :

http://pleurplus.site.voila.fr/


Image

_________________
Image

"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines."

Daniel ROBERT


          Haut  
 
Nouveau messagePosté: 04 Mai 2014 17:12
  

Avatar de l’utilisateur
Administrateur et fondateur du site
Administrateur et fondateur du site

Inscription: 07 Mar 2014 23:26
Messages: 100
Localisation: 92000 NANTERRE - FRANCE
Prénom: Daniel
Image




Être aimé







Écoute-moi. Voici la chose nécessaire :
Être aimé. Hors de là rien n'existe, entends-tu ?
Être aimé, c'est l'honneur, le devoir, la vertu,
C'est Dieu, c'est le démon, c'est tout. J'aime, et l'on m'aime.
Cela dit, tout est dit. Pour que je sois moi-même,
Fier, content, respirant l'air libre à pleins poumons,
Il faut que j'aie une ombre et qu'elle dise : Aimons !
Il faut que de mon âme une autre âme se double,
Il faut que, si je suis absent, quelqu'un se trouble,
Et, me cherchant des yeux, murmure : Où donc est-il ?
Si personne ne dit cela, je sens l'exil,
L'anathème et l'hiver sur moi, je suis terrible,
Je suis maudit. Le grain que rejette le crible,
C'est l'homme sans foyer, sans but, épars au vent.
Ah ! celui qui n'est pas aimé, n'est pas vivant.
Quoi, nul ne vous choisit ! Quoi, rien ne vous préfère !
A quoi bon l'univers ? l'âme qu'on a, qu'en faire ?
Que faire d'un regard dont personne ne veut ?
La vie attend l'amour, le fil cherche le noeud.
Flotter au hasard ? Non ! Le frisson vous pénètre ;
L'avenir s'ouvre ainsi qu'une pâle fenêtre ;
Où mettra-t-on sa vie et son rêve ? On se croit
Orphelin ; l'azur semble ironique, on a froid ;
Quoi ! ne plaire à personne au monde ! rien n'apaise
Cette honte sinistre ; on languit, l'heure pèse,
Demain, qu'on sent venir triste, attriste aujourd'hui,
Que faire ? où fuir ? On est seul dans l'immense ennui.
Une maîtresse, c'est quelqu'un dont on est maître ;
Ayons cela. Soyons aimé, non par un être
Grand et puissant, déesse ou dieu. Ceci n'est pas
La question. Aimons ! Cela suffit. Mes pas
Cessent d'être perdus si quelqu'un les regarde.
Ah ! vil monde, passants vagues, foule hagarde,
Sombre table de jeu, caverne sans rayons !
Qu'est-ce que je viens faire à ce tripot, voyons ?
J'y bâille. Si de moi personne ne s'occupe,
Le sort est un escroc, et je suis une dupe.
J'aspire à me brûler la cervelle. Ah ! quel deuil !
Quoi rien ! pas un soupir pour vous, pas un coup d'oeil !
Que le fuseau des jours lentement se dévide !
Hélas ! comme le coeur est lourd quand il est vide !
Comment porter ce poids énorme, le néant ?
L'existence est un trou de ténèbres, béant ;
Vous vous sentez tomber dans ce gouffre. Ah ! quand Dante
Livre à l'affreuse bise implacable et grondante
Françoise échevelée, un baiser éternel
La console, et l'enfer alors devient le ciel.
Mais quoi ! je vais, je viens, j'entre, je sors, je passe,
Je meurs, sans faire rien remuer dans l'espace !
N'avoir pas un atome à soi dans l'infini !
Qu'est-ce donc que j'ai fait ? De quoi suis-je puni ?
Je ris, nul ne sourit ; je souffre, nul ne pleure.
Cette chauve-souris de son aile m'effleure,
L'indifférence, blême habitante du soir.
Être aimé ! sous ce ciel bleu - moins souvent que noir -
Je ne sais que cela qui vaille un peu la peine
De mêler son visage à la laideur humaine,
Et de vivre. Ah ! pour ceux dont le coeur bat, pour ceux
Qui sentent un regard quelconque aller vers eux,
Pour ceux-là seulement, Dieu vit, et le jour brille !
Qu'on soit aimé d'un gueux, d'un voleur, d'une fille,
D'un forçat jaune et vert sur l'épaule imprimé,
Qu'on soit aimé d'un chien, pourvu qu'on soit aimé !

14 mars 1874


Victor Hugo




Image

_________________
Image

"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines."

Daniel ROBERT


          Haut  
 
Nouveau messagePosté: 04 Mai 2014 17:14
  

Avatar de l’utilisateur
Administrateur et fondateur du site
Administrateur et fondateur du site

Inscription: 07 Mar 2014 23:26
Messages: 100
Localisation: 92000 NANTERRE - FRANCE
Prénom: Daniel

_________________
Image

"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines."

Daniel ROBERT


          Haut  
 
 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Aller à:  

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers


cron
Daniel ROBERT Site Association Electronique et Informatique © Tous droits réservés
Michèle SCHIBENY Site Association Artistique et Boutique Inclinations © Tous droits réservés

Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by Vjacheslav Trushkin for Free Forums/DivisionCore.
Traduction par: phpBB-fr.com